Ce que nous croyons

Nous croyons que toute personne peut recevoir le salut par Jésus-Christ qui est mort pour nous laver de nos péchés.

1. Dieu le Père

Nous croyons qu’il existe un Être éternel, saint et suprême. Il est le Dieu tout-puissant, dont le pouvoir, le savoir, la majesté et l’amour sont illimités. Il est la source de tout ce qui est bon. Dieu est une trinité composée du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Psaumes 90.2 ; Romains 11.33 ; 1 Jean 5.7 ; Ésaïe 45.22

2. Jésus-Christ le Fils

Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Lui, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Saint-Esprit, ont toujours existé et seront toujours. À cause de son amour pour l’homme pécheur, Dieu le Père envoya son fils Jésus sur la terre. Né d’une vierge, il se mêla à l’humanité quoique sans revêtir sa nature pécheresse; il souffrit et mourut sur une croix pour expier les péchés de l’humanité, ressuscita, et monta au ciel. Ce n’est que par son sang qui a été versé, que nous pouvons obtenir le pardon pour nos péchés et avoir accès à la grâce de Dieu.
Jean 1.1 ; Jean 3.16 ; Matthieu 1.20 ; Colossiens 2.9 ; Luc 2.11 ; Philippiens 2.5-8 ; Luc 9.35

3. Le Saint-Esprit

Le Saint-Esprit est la troisième personne dans la trinité. Il a été envoyé dans le monde par le Père et le Fils afin de convaincre les gens du péché, de la justice et du jugement. Il est le consolateur des saints et les guide dans toute la vérité. Le Saint-Esprit nous communique les grâces divines de Dieu afin d’accomplir le salut de l’homme.
Jean 15.26 ; Jean 16.7-13 ; Actes 2.1-4 ; Jean 2.38

4. La Bible

La Bible est la Parole de Dieu et constitue le seul guide infaillible pour l’homme. Elle est divinement inspirée, vraie et digne de foi. C’est une révélation directe venant de Dieu, concernant sa personne, sa volonté et ses voies.
2 Timothée 3.16 ; Hébreux 4.12 ; Matthieu 5.17 ; Matthieu 24.35 ; Jean 12.48 ; Psaumes 119.105 ; Psaumes 119.130 ; 2 Pierre 1.21

5. La création

Le récit de la création dans la Genèse est vrai. Cette révélation simple mais profonde doit être reçue avec foi. La théorie de l’évolution, selon laquelle il y aurait eu un développement naturel et continuel expliquant un passage des formes les plus basiques aux formes les plus développées de la vie, contredit les enseignements de la Bible.
Genèse 1 ; Genèse 2 ; Hébreux 1.10 ; Hébreux 11.3 ; Exode 31.17 ; Jérémie 10.12-13 ; Apocalypse 4.11

6. L’homme

Dieu a directement créé l’homme en tant que créature intelligente. Il l’a créé à son image et lui a donné la capacité de choisir. À cause du péché, l’homme est tombé hors de la communion avec Dieu, et dans son état déchu, il est éloigné de Dieu. Néanmoins, Dieu a miséricordieusement pourvu un moyen pour que l’homme soit réconcilié avec lui.
Genèse 1.27 ; Genèse 1.31 ; Romains 7.8 ; Tite 1.15 ; Colossiens 3.10 ; Matthieu 19.4

7. La nouvelle naissance

La nouvelle naissance est la pierre angulaire de la doctrine du salut. Ceux qui par la foi et une véritable repentance acceptent l’œuvre expiatoire de Christ sont rachetés du péché et nés de nouveau. Dieu remplit de paix, d’assurance du salut et de grâce le cœur qui est né de nouveau. La nouvelle naissance a comme résultat la conversion d’une vie pécheresse à une vie qui porte le fruit de l’Esprit saint. C’est le seul moyen d’entrer dans le royaume de Dieu.
Jean 3.3-16 ; Actes 4.12 ; 1 Jean 1.6-7 ; Hébreux 12.22-23 ; Marc 1.15 ; Actes 17.30 ; Actes 20.21

8. L’Église de Dieu

L’Église est le corps de Jésus-Christ et comprend ceux qui sont nés de nouveau et qui se sont joints à l’Église visible par le baptême d’eau. Chaque membre de l’Église de Dieu fait partie du corps et a un travail important à accomplir. L’Église est un refuge pour les rachetés ; elle nourrit les enfants de Dieu nés de nouveau et elle fournit un soutien spirituel à ses membres. On la reconnaît par l’amour fraternel, le reniement de soi, un amour sincère de la vérité et une obéissance fidèle à la Parole de Dieu.
Matthieu 16.18-19 ; Éphésiens 4.4-6 ; Colossiens 1.18 ; 1 Corinthiens 12.13 ; Hébreux 12.22-24 ; Actes 20.28

9. La grande mission

L’Église a reçu une grande mission : celle de déclarer et de publier l’Évangile partout dans le monde. Inspirée par un amour du salut de l’humanité, elle enseigne fidèlement la Parole de Dieu et baptise ceux qui acceptent et croient l’Évangile.
Matthieu 28.18-20 ; Actes 1.8 ; Marc 16.15-18

10. Le baptême

Les croyants nés de nouveau sont admis au sein de l’Église par le baptême d’eau, tout comme ils sont admis dans le royaume de Dieu par la nouvelle naissance et le baptême du Saint-Esprit. L’Église continue de pratiquer le baptême par aspersion tout comme les anabaptistes faisaient.
Matthieu 28.19 ; Actes 1.5 ; Actes 2.16-17 ; Actes 2.38 ; Actes 2.41 ; 1 Pierre 3.21

11. La Sainte Cène

Jésus-Christ a institué la sainte communion en souvenir de ses souffrances et de sa mort. Ce souvenir devrait être observé par les chrétiens pour commémorer sa mort. Seulement ceux qui sont de la même foi et qui ont la paix avec Dieu et les hommes devraient y participer. Nous pratiquons la Sainte Cène et le lavement des pieds lors du culte de la communion.
Luc 22.19-20 ; 1 Corinthiens 10.16-17 ; 1 Corinthiens 11.23-34

12. Le lavement des pieds

L’ordonnance du lavement des pieds doit être pratiquée de manière littérale par tous les croyants de même foi. Cette ordonnance fut instituée par Jésus-Christ en relation avec la communion. Le lavement des pieds représente la purification intérieure de notre vie, et symbolise l’humilité et l’égalité des saints.
Jean 13.4-17 ; 1 Timothée 5.10

13. Les liens sacrés du mariage

Le mariage est une institution divine qui favorise la propagation, la pureté et le bonheur de la race humaine. Dieu n’approuve que le mariage entre un homme et une femme. Dans l’Église, il n’est permis que de se marier entre membres.
1 Corinthiens 7.39 ; Genèse 2.18 ; Néhémie 13.24-31 ; Marc 10.2-12 ; Romains 7.2 ; Matthieu 5.32 ; Matthieu 19.3-12

14. L’éducation des enfants

Les parents chrétiens doivent éduquer leurs enfants selon des principes bibliques. La Bible enseigne aux parents qu’ils doivent aimer, instruire et discipliner leurs enfants pour qu’ils soient réceptifs à l’appel de Dieu qui apporte le salut et pour faire face aux défis de la vie. Proverbes 13.24 ; Deutéronome 5.16 ; Éphésiens 6.1-4 ; Colossiens 3.20-21

15. L’Église et le monde

L’Église et le monde sont deux institutions qui se distinguent par la divergence de leurs désirs, de leurs buts et de leurs œuvres. Les chrétiens ne doivent pas se conformer au monde. Dieu a mis en place un modèle de droiture, que nous ne pouvons compromettre par un habillement mondain, des divertissements et d’autres attractions du monde. Les divertissements que fournissent les films, les instruments de musique, la radio et la télévision, ainsi que l’abus d’internet diminuent la sainteté et la simplicité de nos vies spirituelles en Christ et devraient être évités.
Matthieu 6.24 ; Romains 12.1-2 ; 2 Corinthiens 6.14-18 ; 1 Jean 2.15-16 ; Tite 2.11-14 ; Éphésiens 5.11.

16. Le caractère sacré de la vie humaine

La vie humaine est un cadeau sacré de Dieu. Il a créé et il soutient la vie selon sa volonté et ses intentions. C’est le devoir de l’homme de traiter la vie humaine comme un objet d’honneur et de gloire pour Dieu. Le chrétien se refuse à infliger du tort à qui que ce soit ou à ôter la vie à quelqu’un, ce qui inclut l’avortement et l’euthanasie.
Genèse 2.7 ; Genèse 9.6 ; Exode 20.13 ; Psaumes 139.13 ; Psaumes 139.15-16 ; Actes 17.29 ; 1 Pierre 2.17

17. La non-résistance

L’Évangile enseigne explicitement que les conflits, les disputes et les guerres sont défendus au chrétien. C’est pourquoi, aucun croyant ne devrait participer à une dispute entre individus, ni à des recours en justice, ni à des conflits entre pays. Jésus-Christ et les apôtres ont enseigné et démontré en pratique la doctrine de la non-résistance. Les vrais chrétiens ont pratiqué cette doctrine jusqu’à nos jours.
Matthieu 5.38-45 ; Matthieu 26.52 ; Jean 18.36 ; 1 Corinthiens 6.1-8 ; Romains 12.17-21 ; 2 Corinthiens 10.4

18. L’éducation scolaire

Parler, lire et écrire correctement et bien sont des facultés bénéfiques lorsqu’on les utilise dans la simplicité chrétienne et avec humilité. L’éducation de base suffit pour mener un mode de vie humble. Ceux qui sont appelés à des carrières qui exigent plus que cette éducation de base devraient faire part de leur conviction à d’autres croyants, surtout à des frères dirigeants.
Actes 4.13 ; Matthieu 6.31-32 ; Actes 17.16-31 ; 1 Corinthiens 1.18-30 ; 1 Corinthiens 2.4-8 ; 1 Pierre 5.5-6

19. La pureté et la tempérance

Le peuple de Dieu devrait rester pur, pieux, respectueux et modéré en toutes choses. Toute conduite immorale est proscrite par les Écritures, et constitue donc un péché. Le langage impur, les jurons et les vices tels que fumer, l’ivresse ou l’usage de drogues doivent être évités.
1 Pierre 1.15 ; 1 Pierre 2.12 ; 1 Pierre 3.1 ; 2 Pierre 3.11-14 ; 2 Corinthiens 7.1 ; Galates 5.19-25 ; 1 Jean 3.3

20. Se vêtir de manière modeste

Les chrétiens devraient se vêtir de manière modeste. Porter des bijoux, des vêtements coûteux ou à la mode et tout ce qui met le corps en valeur diminue la simplicité du chrétien.
Romains 12.1-2 ; Ésaïe 3.16-24 ; 1 Timothée 2.9-10 ; 1 Pierre 3.3-5 ; 1 Jean 2.15-17

21. La discipline au sein de l’Église

L’Église est l’épouse de Christ et doit rester pure et sans tâche. Jésus-Christ a pris des dispositions pour la gouvernance et la préservation de son Église visible. Il lui a donné l’autorité d’interpréter les Écritures à travers le Saint-Esprit et de corriger les membres infidèles en excommuniant ceux qui n’acceptent pas l’admonestation, deviennent des pécheurs intentionnels ou enseignent de fausses doctrines. Ceux qui sont excommuniés devraient être évités tant lorsqu’il s’agit de communion spirituelle que de relations temporelles, ainsi que dans la Sainte Cène, au cours des repas, et ne devraient pas être salués d’un saint baiser. L’évitement préserve l’Église de toute souillure spirituelle et a pour but d’exhorter le pécheur à se repentir, afin de pouvoir réintégrer la communion avec Christ et son Église. Nous croyons qu’il faut observer cette doctrine avec amour et compassion.
Matthieu 16.19 ; Éphésiens 4.11-16 ; 1 Pierre 5.1-6 ; Matthieu 18.8-9 ; Matthieu 18.15-18 ; Romains 16.17-18 ; 1 Corinthiens 5.9-13 ; 2 Thessaloniciens 3.6 ; 2 Thessaloniciens 3.10-15 

22. La barbe

Nous croyons que les hommes ont des barbes parce qu’ils ont été créés ainsi. Porter une barbe indique qu’on respecte l’ordre établi par Dieu. L’Ancien Testament et la prophétie d’Ésaïe concernant le Messie (Ésaïe 50.6) fournissent des preuves historiques. Nous trouvons suffisamment d’écrits de l’Église primitive pour soutenir cette pratique pendant l’ère de l’Évangile.
Genèse 1.26-27, 31 ; Romains 9.20 ; Ésaïe 50.6 ; Lévitique 19.27 ; Lévitique 21.5 ; Matthieu 5.17-19.

23. Le voile de dévotion

Le port du voile de dévotion est un commandement divin. C’est un signe extérieur de soumission à l’ordre de Dieu. La femme chrétienne devrait avoir la tête voilée avec un voile de dévotion pour la prière et aussi en signe de soumission.
1 Corinthiens 11.1-16

24. Le saint baiser

Nous croyons que le saint baiser devrait être pratiqué entre croyants de même foi et de même genre, comme signe d’amour et de communion.
Romains 16.16 ; 1 Pierre 5.14 ; 1 Corinthiens 16.20 ; 2 Corinthiens 13.12

25. L’Église et l’État

Les Écritures enseignent que l’autorité des gouvernements séculiers est donnée par Dieu. Cependant, il devrait y avoir une séparation complète entre l’Église et l’État. Bien que devant être sujets à l’autorité de l’État, les chrétiens prêter leur allégeance d’abord à Dieu. Nous croyons que les chrétiens ne devraient pas faire partie des gouvernements du monde, ni prendre de postes où l’usage de la force pourrait être requis.
Jean 18.36 ; Actes 5.29 ; Romains 13.1-5 ; Hébreux 11.13

26. Prêter serment

L’Évangile interdit de prêter serment pour quelque raison que ce soit et en toutes circonstances. La majorité des gouvernements permettent d’affirmer solennellement au lieu de prêter serment.
Matthieu 5.34-37 ; Jacques 5.12 ; Exode 20.7

27. Les miracles et la guérison divine

Les miracles rapportés dans la Bible sont extraordinaires et sont tout à fait vrais. Ce sont des manifestations de la puissance divine de Dieu. La guérison divine fait partie de ce qu’on appelle les miracles. Ceux qui sont malades et qui demandent avec foi devraient être oints avec de l’huile et les anciens de l’Église devraient prier pour eux.
Matthieu 12.40 ; Actes 1.3 ; Actes 2.22 ; Actes 4.16 ; Jacques 5.14-15 ; Marc 6.13 ; Marc 16.18

28. Le règne amillénariste

L’Évangile enseigne un règne spirituel des croyants avec Christ. Ce règne spirituel de Christ dans et avec ses disciples existe depuis le début de l’ère de l’Évangile et ne prendra jamais fin. Nous ne croyons pas qu’il y aura un règne différent sur terre dans l’avenir.
Jean 18.36 ; Romains 5.17 ; 1 Corinthiens 4.8 ; Éphésiens 3.17-19 ; Apocalypse 1.5-6 ; Luc 17.20-21

29. Le retour du Seigneur

La seconde venue du Seigneur Jésus est imminente et est l’espérance bénie du croyant. Il viendra, non dans l’humiliation, ni pour régner sur terre, mais pour venir chercher ses vrais disciples et pour juger le monde.
Matthieu 24.29-31 ; Matthieu 24.42-44 ; Matthieu 25.31-32 ; Marc 13.24-27 ; Tite 2.13 ; Actes 1.11 ; 2 Corinthiens 5.10 ; Apocalypse 1.7 ;Apocalypse 20.11-15

30. La résurrection

Quand Christ reviendra, il y aura une résurrection physique des morts. Tous ceux qui ont vécu dans toute l’histoire, et qui sont morts, seront ressuscités et rendus vivants pour l’éternité à travers la puissance incompréhensible de Dieu. Ceux-ci, ainsi que ceux qui seront en vie lors de sa venue, seront jugés par Christ. Les justes seront séparés des mauvais, et chacun recevra sa récompense éternelle.
Daniel 12.2 ; Jean 5.28-29 ; 1 Corinthiens 15 ; Matthieu 22.28-32 ; 1 Thessaloniciens 4.13-17 ; Jean 11.24-25 ; Apocalypse 20.13

31. L’enfer

Jésus-Christ et ses apôtres ont clairement enseigné que l’enfer est un endroit de châtiment éternel. C’est la demeure éternelle des perdus. Tous ceux qui ont rejeté Christ seront punis à jamais dans un étang de feu et de soufre.
Psaumes 9.18 ; Matthieu 25.41-46 ; Apocalypse 14.11 ; Apocalypse 20.10-15 ; Jean 5.28-29 ; 2 Pierre 3.10-12 ; 2 Jean 7 ; Jude 7

32. Le ciel

Jésus a préparé le ciel pour ceux qui sont sauvés. Les justes qui ont été sauvés par le sang de Jésus et qui auront tenu bon jusqu’à la fin seront glorifiés. Ils passeront l’éternité dans le royaume de félicité sans fin, en compagnie de Dieu, de Jésus-Christ, du Saint-Esprit et des saints anges.
Daniel 12.2-3 ; Matthieu 25.34 ; Matthieu 25.46 ; 2 Corinthiens 5.1 ; Apocalypse 22.5 ; 2 Pierre 3.13 ; Apocalypse 14.13 ; Apocalypse 21.1-5